Occupée... à vivre!

Alors que les magnifiques dernières feuilles d'automne se déposent à nos pieds, le mois de novembre m'appelle à m'installer au chaud, confortable, à la maison et aussi à l'intérieur de moi. Après tous ces projets, ces défis personnels et professionnels, ces changements dans ma vie, j'ai envie de m'occuper... à vivre!



Alors que je réfléchissais à ce que je pouvais bien avoir envie de vous écrire en novembre, j'ai été submergée par ce simple désir de juste mettre en application tout ce que nous savons déjà. Êtes-vous comme moi? Avez-vous fait connaissance en 2019 d'un nombre extraordinaire de choses dédiées à vous libérer l'esprit, à prendre soin de vous, à faire la paix avec votre passé, à prendre soin de vous, à attirer ce que vous voulez, à faire le point avec certaines personnes à propos de choses dont vous ne voulez plus, bref, à vous remettre en question et à évoluer?


Personnellement, j'aurais pu continuer cette liste toute la journée. Ce que vivent mes clients m'amène à trouver des solutions, à réfléchir sur le sens des choses, sur ce que veulent vraiment les gens. C'est un miroir de ma propre quête et c'est peut-être la raison pour laquelle j'accueille tous ces défis, car le nombre de ressources disponibles pour y parvenir est illimité. Mais que serait la signification de tous ces questionnements et de ce travail si ce n'est que pour retenir le meilleur et l'appliquer au bon moment?


Ce mois-ci j'ai donc choisi de vous partager ce que j'utilise présentement dans ma vie et ce qui fonctionne. Pour plusieurs, peut-être que ce ne sera qu'une fois de plus quelques lignes que vous lirez, comme le souvenir d'un passage de déjà vu. Quelque chose d'abstrait, un "Ah oui, il faudrait bien que je fasse ça" alors que pour d'autres ce sera peut-être le déclic, la fois de plus que vous aviez besoin de lire pour que tout ça fasse du sens. Quoi qu'il en soit tout est parfait. Nous ne savons pas combien de temps nous est requis pour émerger d'une situation et choisir d'agir. C'est un temps unique à chacun. Bien sûr, il y aura toujours des gens autour de nous pour dire ou penser "Pourquoi ne fais-tu pas cela?", comme si pour eux c'était une évidence. Mais on a besoin de le sentir, de le vouloir, pour profondément pour agir.


Voici donc ma recette personnelle et actuelle d'équilibre, qui fonctionne très bien pour moi et qui me donne des résultats impressionnants. Il y une foule de choses là-dedans que j'ai lues, que j'ai entendues des dizaines de fois avant que ce soit le temps, pour moi de les appliquer. S'il y a quelque chose qui résonne en vous dans cela, c'est peut-être le signe que vous envoi votre âme, votre subconscient pour vous communiquer son intérêt. Voyez ce que ça pourrait donner pour vous :)


Recette de l'équilibre automne 2019


1. Je ne fais que ce qui me plaît. Attention, toutes mes obligations sont remplies, je ne les catégorise pas comme "Ça me plaît ou non". Je sais qu'elles doivent être faites et je les accueille tout-de-go, sans me poser de questions. Les commissions, reconduire les enfants ci-et-là, aller aux rendez-vous médicaux et entretenir la voiture. Mais quant au reste, je ne fais que ce qui me plaît. J'accepte les projets qui me font vibrer, je me repose une journée où c'est ce que j'ai envie de faire et si je fais une sortie, je m'assure que j'ai vraiment envie d'y aller, autrement je change les plans et j'adapte jusqu'à ce que ça me fasse plaisir.


2. Je ne tolère pas une situation dans laquelle je suis inconfortable. Le temps n'arrange pas les choses, pas dans les domaines importants. Pas pour ce qui tient à mon bien-être. Je vis quelque chose d'épineux avec quelqu'un? Je prends rendez-vous avec et j'entends ce que cette personne veut me dire. Je prends ce qui m'appartient, je corrige le tir au besoin mais je fais gaffe de verbaliser mes attentes, ce que j'ai ressentis d'inconfortable et j'énonce mes besoins.


3. Je prends soin de mon corps. J'ai réalisé avec le temps que les émotions et la tension se logent dans mon dos. Épaules, cou, omoplates, ça vous dit quelque chose? Je m'accorde un massage, un traitement d’ostéopathie ou un relâchement chez le chiro tous les mois. Si mon corps se sent bien, ce sera beaucoup plus facile pour moi d'être bien dans ma tête. Je fais attention à ce que je mange. Je me permets de petits excès mais avec un équilibre. Si je ne le fais pas, la culpabilité et l'image que me renvoi le miroir prendront de la place dans mon esprit, et la place je veux la libérer, pas l'occuper.


4. Je vis une situation difficile? J'ai beau y réfléchir et rien ne me vient, j'ai le nez collé sur l'arbre et je vois plus la forêt? Je consulte. Je sais que la souffrance que je vis a un message pour moi, qu'elle cherche à me communiquer quelque chose d'important. Si je ne m'en occupe pas, cette couche de douleur ira tranquillement mais sûrement se déposer à l'intérieur de moi et je vivrai avec, dans tout ce que je fais. Je cherche à dissoudre ces couches pour continuer d'être en contact avec mon essence profonde, cette lumière qui brille toujours à l'intérieur de moi. Pas question de la laisser être filtrée au travers d'un halo de douleur. Coaching PNL, Hypnose, Reiki, il n'y a rien de trop beau pour m'aider à émerger de la torpeur. Je peux ensuite passer au prochain chapitre.


5. Je prends du temps pour moi. Pouvez-vous croire que ça m'aura pris 35 ans, presque 36 pour savoir ce que ça veut dire, le faire et en profiter?! Moi ça m'épate. Je sais que j'évoluais sur d'autres plans mais à choisir, j'aurais voulu intégrer celui-ci beaucoup plus tôt. Personnellement, ce qui a été le déclic pour moi c'est quand j'ai compris qu'à m'occuper si bien des autres, je mettais de côté ce qui me faisait plaisir, juste à moi. J'étais donc hyper présente pour mes proches, mais pas dans le meilleur mood, juste à la recherche de combler ce dont ils n'avaient peut-être même pas encore conscience vouloir. Veut veut pas, ça faisait en sorte que je m'oubliais là-dedans et que ce que je faisais n'était pas dans un sentiment de plénitude mais juste occupée à remplir quelque chose d'autre chez l'autre.


Ça me rappelle les mathématiques au secondaire. J'avais beau me faire expliquer quelque chose 10 fois par la même personne, sa façon de me le montrer ne déclenchait pas de "clic" chez moi, jusqu'à ce je trouve la bonne personne, l'explication qui me parlait à moi. De la même façon, j'ai compris que je pouvais m'occuper de moi avec la même ardeur que je m'occupais des autres, en considérant que le "moi" à l'intérieur de moi était "quelqu'un" à m'occuper. Depuis, je prends du temps pour moi. Que ce soit pour être avec une personne qui me rempli de joie, aller marcher sur le bord de l'eau, prendre un café sur une terrasse en automne, sortir avec des copines, lire un livre que j'aime en plein-air, je laisse monter ce dont j'ai envie et je le fais. Et j'adore être avec moi, ça me remplit de "moi". C'est un drôle de feeling mais assurément très satisfaisant.


6. Je suis à temps plein à l'écoute de mon ressenti. C'est mon baromètre personnel et c'est ce qui me permets de savoir si tout va bien, que j'agis selon mes besoins et que je m'écoute. Comme dirais mon bon ami Kevin Trudeau de la Loi de l'Attraction. "Si vous ne vous sentez pas bien, c'est que vous êtes en train de penser à la mauvaise pensée". Alors si je ne me sens pas bien, j'identifie la raison et je pose un geste qui aura fort à parier avec un des ingrédients de la recette d'équilibre.


7. Je visualise. À tous les matins à mon réveil, la première chose que je fais est de prendre 6-7 minutes pour visualiser et éprouver comment je veux me sentir face à tous les domaines importants dans ma vie: travail, famille, enfants, couple, moi avec moi, amies et état intérieur.


Par exemple pour ce qui est du domaine des enfants. Dans ma visualisation je les vois qui m'aident à la maison. Je nous vois proches, je vois qu'ils aiment qu'on passe du temps ensemble. Qu'ils se confient à moi et je me vois les supporter dans leurs défis personnels mais en gardant un horizon large, sans trop m'impliquer émotionnellement en sachant qu'ils sont venus pour évoluer eux-aussi et qu'ils ont donc des choses difficiles à vivre. Je fais la même chose en m’endormant le soir, ce qui permet au cerveau de bien absorber cet état que je m'occupe à vivre, pour l'attirer davantage à moi.


8. Je ne reste pas dans mes blessures. Vous savez les bonnes vieilles blessures de trahison, d'injustice, de rejet, d'abandon et d'humiliation? J'ai appris à reconnaître mes comportements qui découlent de l'activation d'une blessure. Quand je m'apprête à me diriger vers l'un d'entre eux, j'applique la technique du "Non, non, non, je ne vais pas là. Je connais très bien ce chemin et je sais où il m'emmène" Je laisse la tempête passer, sachant que les émotions que j'éprouve sont reliées à une blessure et non à la personne devant moi. Ces émotions sont conditionnées par mon ego (qui m'aime et veut me protéger) mais elle ne reflètent pas qui je suis dans mon essence. Je les laisse donc s'estomper et c'est avec les idées claires que je peux travailler à arranger la situation.


8. Les émotions ne s'estompent pas? J'ai beau attendre, tenter d'être en paix, le mécanisme de la blessure s'est déclenché "tout seul" et je suis prise dans l'oeil de la tempête? J'opte pour la technique du Emotionnal Freedom Technic (EFT). En 3 à 9 minutes, toute l'intensité de l'émotion ravageuse a cessé et je peux reprendre avec l'ingrédient #2.


9. Je n'ai pas d'attentes envers les gens. Je fais les choses qui sont alignées avec mes valeurs et mes besoins (dont prendre soin des gens autour de moi). Je n'attends rien d'eux. Je ne m'accroche pas à leurs promesses, je n'attends pas qu'ils comblent quoi que ce soit en moi, je sais que je suis la seule responsable de me nourrir. Ils me nourrissent de qui ils sont, sans avoir besoin de faire quoi que ce soit et je les accepte tels qu'ils sont. Je profite de ce qui présent quand on est ensemble et c'est largement suffisant.

Donc si quelqu'un m'a fait une promesse et qu'il ne peut la tenir, je ne lui en tiens pas rigueur. Je me concentre sur ce qui est présent quand ça l'est. J'élimine donc toute la rancœur, la déception et ce qui pourrait s'en suivre.


10. Il y a une raison pour tout ce que je fais d'important. J'ai un but ultime, un "méta-objectif" qui englobe tous mes sous-objectifs. Bien sûr j'ai des buts pour chaque domaine de ma vie (prendre soin de mon couple, faire des activités pour moi...etc) mais ce qui me motive et lead tout ce que je fais c'est mon objectif ultime, soit d'être en paix avec moi en toute circonstance. Sereine et équilibrée à tous les jours. Si une de mes actions d'un de mes petits objectifs n'est pas alignée avec "me sentir sereine et équilibrée" je ne le fais pas.


Par exemple, si j'ai la possibilité de décrocher un contrat agréable et lucratif qui m'occupera 2 weekends par moi. Ça répondra à mon objectif travail, mais ça m'éloignera de mon objectif ultime, j'adapte donc la formule si c'est possible sinon je passe mon tour en sachant que c'est un investissement pour moi.


11. Je soigne mes pensées. Je suis constamment à l'affût de ce qui émerge dans ma tête. Lorsqu'une pensée non-constructive, qui n'est pas destinée à entretenir ou augmenter mon bien-être intérieur je la flush. Saviez-vous que 91% des 10 000 pensées que nous avons à tous les jours sont une copie conforme de la veille? Sachant cela, il n'y a que potentiellement 9% de nos pensées qui créent. Aussi bien me concentrer sur celles-là et m'assurer qu'elles sont d'excellente qualité.


12. Je suis dans la gratitude. Tous les jours, je prends conscience de ce qui va bien dans ma vie, ce que j'ai, autant sur le plan matériel qu'humain. À ce sujet, j'anime une méditation-PNL sur la gratitude le 13 novembre à 19h à l'Espace Zen Santé. Accompagnez-moi et venez prendre conscience de tous les cadeaux que la vie vous offre. C'est une belle façon d'en être reconnaissant et d'en attirer encore plus dans votre vie!


13. La Loi de l'Attraction. Je vibre ce que je veux avoir pour le ressentir dès aujourd'hui, pour que l'Univers continue de m'en envoyer et pour accroître ce que l'Univers m’envoie en ce sens. C'est tout le but de l'ingrédient #7. Je fais donc tout pour ressentir l'abondance, l'harmonie, la fluidité dans mon travail, la proximité avec ceux que j'aime, mon sentiment d'amour pour moi et tout ce que je veux dans ma vie.


Et bien, Je crois que ça fait le tour. Je sais, ça peut sembler prenant tout ça. Mais si je vous disais que votre propre recette personnelle vous garantira autour de 95% de votre vie en sérénité, seriez-vous prêt à vous y consacrer?


C'est pour ça que ce mois-ci je n'avais pas grand chose à dire... parce que je suis occupée... à vivre! ;-)


Et vous, quels sont vos ingrédients? Laissez-les en commentaires, il y a toujours quelque chose de bon dans l'expérience d'autrui.


Doux novembre à vous toutes et tous!







46 views

Nous joindre

Notre bureau

219 rue Jacques-Cartier Nord, St-Jean-sur-Richelieu, J3B 6T3

Téléphone : 514-923-4407

Courriel: info@labelle-energie.com

 

 

Nous suivre

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • YouTube Social  Icon
  • Twitter Social Icon
  • Pinterest social Icône
  • LinkedIn Social Icône

© Tous droits réservés. Labelle Énergie 2017.